Avez-vous déjà remarqué comment l’humain se battait pour ne pas être un animal ? Alors évidemment tout scientifique vous confirmera qu’il en est pourtant un... il n’y a que le principal intéressé pour refuser de l’admettre.

Depuis longtemps, mais surtout récemment, l’humain fait des pieds et des mains pour s’extraire de sa condition animale. Tout ce qui s’y rapporte est tabou :

  • les bruits (pipi, pet, rot...),
  • les odeurs (haleine, caca, aisselles, sexe...),
  • les substances (du nez, des oreilles, des yeux, des cheveux...),
  • les poils,
  • la nudité,
  • les pulsions instinctives (dont sexuelles)
  • et j’en passe.

L’humain N’est PAS un animal, car Dieu l’a fait à son image, comprenez-vous ? 2000 ans que c’est écrit. Alors tout ce qui peut l’y ramener est à bannir. Mais comme on ne peut pas tout effacer, on cache honteusement. Quitte à s'injecter l’aluminium toxique des déodorants sous les bras. Quitte à laisser couler le robinet d’eau pour masquer les bruits de pipi. Tant pis pour les conséquences, il faut avoir des priorités dans la vie.

Mais on est quelques un/es à vouloir que ça change... alors on commence par soi-même. Je rote, et alors ? Tu ne t’épiles pas, tant mieux ! Elle a des pulsions sexuelles, pourvu qu’elle ne se frustre pas !

À lire aussi :