Des chercheurs états-uniens ont réussi à lire pour la première fois le plus vieil enregistrement du monde. Le typographe français Édouard-Léon Scott de Martinville a enregistré Au clair de la lune à l’aide de son phonautographe. Ça s’est passé en 1860, dix-sept ans avant l'invention du phonographe par Thomas Edison.

Le son était transcrit à l’aide d’une aiguille qui vibrait sur un cylindre enfumé. L’inconvénient du phonautographe est qu’il pouvait écrire le son, mais pas le relire... c’est gênant, hein ? L’enregistrement est donc resté muet pendant 148 ans, jusqu’à la semaine dernière.

Écouter l’enregistrement ici. Attention, ça ne dure que quelques secondes et bien-sûr, ça n’est pas de la haute définition !

Le photautographe de Scott de Martinville