nagadoudi

t'es nagadoudi, rentre ta finette !

Mon blog~notes

mardi 7 mai 2013

Viande et cancer

Extraits de Vous reprendrez bien un morceau de cancer paru le 29/04/2013 sur CharlieHebdo.fr

L’étude Interheart, menée dans 52 pays, montre que le régime alimentaire basé sur la viande, les œufs, les aliments frits et salés augmente le risque d’infarctus de 30 % (revue Circulation, 2008).

Une étude de février 2007 portant sur 6161 femmes atteintes du diabète de type 2 montre qu’elles ont 50% de risques supplémentaires de souffrir de maladies coronariennes quand elles consomment régulièrement de la viande rouge (revue Diabetes Care).

Le cancer du côlon est en France le deuxième le plus fréquent chez les femmes, et le troisième chez les hommes. Il touche chaque année autour de 33000 personnes, dont un peu moins de la moitié meurent, ce qui n’est pas tout à fait rien. Or [une étude de 2005, du réseau] Epic a montré que les plus gros consommateurs de viande rouge de l’échantillon augmentent de 35% leur risque de développer un cancer du côlon par rapport à ceux qui en mangent le moins.

La fin de l’article ne traite plus de viande, mais c’est cadeau :

Dans les additifs de toutes sortes — colorants, exhausteurs de goût, conservateurs, anti-agglomérants, gélifiants, épaississants, pesticides, etc. —, beaucoup sont des cancérigènes prouvés. [...] Les perturbateurs endocriniens, présents dans de nombreux plats alimentaires, agissent à des doses si faibles — on vient de s’en rendre compte — que les normes anciennes devraient être divisées, pensent certains chercheurs, par... deux millions !

À lire aussi :

lundi 26 novembre 2012

Casse-tête triangle

Alors comme ça ce blog prend la poussière depuis 5 mois et tout ce que je trouve à publier, c’est un casse-tête, sans autre explication ?
- Mais, Monsieur, ça ne se fait pas, voyons...

Bon ben... il sort d’où ce petit trou blanc ?

À lire aussi : Casse-tête « superficiel »

jeudi 1 mars 2012

Ich bin ein Animal

Avez-vous déjà remarqué comment l’humain se battait pour ne pas être un animal ? Alors évidemment tout scientifique vous confirmera qu’il en est pourtant un... il n’y a que le principal intéressé pour refuser de l’admettre.

Depuis longtemps, mais surtout récemment, l’humain fait des pieds et des mains pour s’extraire de sa condition animale. Tout ce qui s’y rapporte est tabou :

  • les bruits (pipi, pet, rot...),
  • les odeurs (haleine, caca, aisselles, sexe...),
  • les substances (du nez, des oreilles, des yeux, des cheveux...),
  • les poils,
  • la nudité,
  • les pulsions instinctives (dont sexuelles)
  • et j’en passe.

L’humain N’est PAS un animal, car Dieu l’a fait à son image, comprenez-vous ? 2000 ans que c’est écrit. Alors tout ce qui peut l’y ramener est à bannir. Mais comme on ne peut pas tout effacer, on cache honteusement. Quitte à s'injecter l’aluminium toxique des déodorants sous les bras. Quitte à laisser couler le robinet d’eau pour masquer les bruits de pipi. Tant pis pour les conséquences, il faut avoir des priorités dans la vie.

Mais on est quelques un/es à vouloir que ça change... alors on commence par soi-même. Je rote, et alors ? Tu ne t’épiles pas, tant mieux ! Elle a des pulsions sexuelles, pourvu qu’elle ne se frustre pas !

À lire aussi :

vendredi 4 novembre 2011

Sécurité risquée

Il arrive que des mises à jour de Windows endommagent le matériel. J'ai déjà vu des cartes graphiques griller (prix de 30 à 1400 €).

Lu dans les conditions générales d'utilisation de la mise à jour de sécurité de Windows d'octobre :

Vous pouvez obtenir de Microsoft et de ses fournisseurs une indemnisation en cas de dommages directs limitée uniquement à hauteur de 5,00 $ US.

De quoi s'acheter une souris basique. Dites merci et surtout n'oubliez pas de cliquer « Je suis d'accord » !

mardi 20 septembre 2011

La publicité et nous

« Moi, la publicité ne m’influence pas. » C’est ce qu'affirme presque tout le monde autour de vous... et peut-être vous aussi, non ? Alors pourquoi les grandes marques dépensent-elles tant d’argent dedans ?

Voici un petit extrait du Zapping de l’année 2010, consacré à notre dépendance à la pub. Intéressant et effrayant.

L’année du Zapping 2010, séquence publicités

mercredi 10 août 2011

Panty le chat

Idiocratie, nous y sommes !

Ouah. Les bras vous en tomberont à la lecture de cette page de journal. Elle est tirée du quotidien suisse Le matin num. 207 du 26/07/2011. Côte à côte, un fait divers sur un chat qui ne s’est pas noyé et un article politique lié à la question des roms... Qui est mis en avant ? Le chat évidemment : 3/4 de la page ! Pour les roms, 1 seule colonne. Choquant !

Le Chat « Panty » sauvé des eaux

Lire la suite

mercredi 15 juin 2011

Casse-tête « superficiel »

Le casse-tête confuzzle : la somme des aires (ou superficies) des 4 figures jaunes est-elle égale à l'aire de la figure blanche entourée de rouge ?

Le casse-tête « confuzzle »
J’offre une bière à celui qui trouve la réponse !

jeudi 3 juin 2010

Points communs

En 1970, le psychologue Abraham Maslow décide d’étudier les hommes et les femmes qui ont fait un usage exceptionnel de leur potentiel. Il commence par étudier quelques grandes figures historiques telles que Spinoza, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln, Jane Addams, Albert Einstein et Eleanor Roosevelt. Et il en déduit quelques caractéristiques communes à ces êtres qui sont parvenus à un accomplissement personnel satisfaisant.
- Ils sont capables de tolérer l’incertitude.
- Ils sont spontanés en matière de pensée et d’initiative.
- Ils sont centrés sur le problème plutôt que sur leur intérêt personnel.
- Ils ont un bon sens de l’humour.
- Ils résistent à l’endoctrinement sans être « anti-conventionnels par principe ».
- Ils sont préoccupés par le bien-être de l’humanité.
- Ils sont capables de comprendre en profondeur les multiples expériences de la vie.
- Ils établissent des relations satisfaisantes avec peu de gens plutôt que des relations superficielles avec un grand nombre.
- Ils gardent un point de vue objectif.

Extrait de L’encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber (1993).

dimanche 29 novembre 2009

Machisme du langage

Avez-vous remarqué comment la langue d’un peuple reflète inconsciemment sa pensée ?

Dans une édition récente du Petit Larousse illustré, on lit Femme : être humain du sexe féminin (par opp. à homme) . Lu dans le même dictionnaire, édition 1937 : Femme : compagne de l’homme ; épouse  ! À cette époque, la femme était reléguée au 2nd plan et n’existait pour ainsi dire qu’à travers son mari.

L’homme, lui, n’a pas évolué. Enfin... je veux dire que sa description n’a pas changé ! Dans les 2 éditions : Homme : être humain de sexe masculin .

Aujourd’hui encore, en français, c’est le masculin qui l’emporte. Malgré certaines avancées (on dit « une écrivaine »), beaucoup de mots ne se féminisent pas (on ne dit pas « une professeuse »). Et que dire du pluriel ? Un danseur + une danseuse = deux danseurs. Cent travailleuses + 1 travailleur = cent un travailleurs...

Extraits du manuel scolaire d’économie domestique, 1960

mercredi 23 septembre 2009

Question théologique

Est-ce que Jésus pourrait tellement faire chauffer une pizza au micro-ondes que même lui pourrait pas la manger ?

Homer Simpson, s. 13 ép. 16 L’herbe médicinale, visible sur Homer Simpson TV

Ça paraît con comme question, mais mine de rien... essayez de répondre.

À lire aussi : Questions à la con

mardi 25 août 2009

Le colibri

« Un jour, dit la légende,
il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés et atterrés
observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s’active,
allant chercher quelques gouttes d’eau
dans son bec pour les jeter sur le feu. »

Au bout d’un moment, le tatou,
agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou !
Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau
que tu vas éteindre le feu ? »
Le colibri lui répondit alors :
« Je le sais, mais je fais ma part. »

Telle est notre responsabilité à l’égard du monde,
car nous ne sommes pas totalement impuissants
si nous le voulons bien.

« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde. »

Gandhi

lundi 17 août 2009

Playing for change

Des musiciens des 4 coins du monde qui s’accordent pour jouer un même morceau... c’est juste magnifique.

Playing for change
Comme disait l’artiste, de n’importe quel pays, de n’importe quelle couleur, la musique est un cri qui vient de l’intérieur. Hé hé !


Lien : Playing for change

mardi 7 juillet 2009

Billet annuel de train

Camarades travailleurs français du secteur privé, en ces temps de crise, je suis porteur d'une bonne nouvelle.

Si vous partez en vacances, prenez le train. En plus de son génialissime bilan carbone, profitez d'une génialissime réduction.

La SNCF propose un tarif social « congé annuel » : 25 % ou 50 % de réduction pour tous les salariés du privé et aux stagiaires de la formation professionnelle.

La remise s'applique par rapport au billet plein tarif, en 2de classe, pour une distance supérieure à 200 km et pas plus d'1 fois par an. Il faut pour cela se rendre à la gare, demander le formulaire « billet annuel », le remplir et le faire viser par l'employeur.

Difficile de trouver des infos là-dessus, car la SNCF communique peu à ce sujet. Le seul lien que j'ai trouvé : le billet de congé annuel. Profitez !

jeudi 25 juin 2009

Questions à la con

  • Que comptent les moutons qui ne peuvent pas s’endormir ?
  • Pourquoi, lorsqu’on doit envoyer 10 cartes postales à 10 personnes différentes, achète-t-on 10 cartes postales différentes ?
  • Si Dieu meurt, est-ce Jésus qui hérite de tout ?
  • Savez-vous que le seul homme qui est mort d’avoir fait un trou à son pantalon était scaphandrier ?
  • Qu’est-ce qu’un don « gratuit » ?
  • Jusqu’où un chauve doit-il se laver le visage ?
  • Si tu parles à ton eau de Javel pendant que tu fais la vaisselle, est-elle moins concentrée ?
  • À moins d’être un fromage, l’âge compte-t-il vraiment ?

Extraits de Les questions à la con, tome 2 (2009), Jean-Claude Dreyfus et Pascal Petiot

mardi 16 juin 2009

SOS Culture

Envie de consommer autrement ? De vous cultiver différemment ? Essayez SOS Culture, la librairie alternative en ligne.

À mille lieues de la pensée unique et des mastodontes Amazon, Fnac (groupe PPR), Alapage (groupe France Telecom)... cette toute jeune librairie a des valeurs bien différentes. Respect, écologie, alternatives culturelles libres, protection de la planète et de ses habitants sont ses piliers.

Vous y trouverez une sélection grandissante de livres (et bientôt de films) sur les thèmes environnement, nature, société, habitat écologique, jardinage, alimentation saine, médecine alternative, famille, spiritualité. Plus quelques livres introuvables, improbables, épuisés.

Capture d’écran

Je l’ai testée pour vous, c’était parfait ! Même l’emballage était original...

Si le concept vous plait, soutenez la... pour que son développement soit durable !

Lien : Librairie SOS Culture