Des millions de fumeurs qui balancent leurs mégots par terre, y’en a marre !

En 1998, 954 millions de kg de mégots se sont retrouvés partiellement dans les rues et les cours d’eau, juste en Suisse.

Un mégot de cigarette jeté dans la nature sera encore là pendant 12 ans. Un mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau.

Il n’est pas rare de trouver, sous chaque pylône de télésiège, pas moins de 30 000 mégots qui s’enfoncent dans le sol. Un m³ de neige est pollué par un mégot ; pensez que l’eau de cette neige ira rejoindre les cours d’eau et les nappes phréatiques ! En s’enfonçant dans le seul, les mégots vont diffuser une partie de leurs composants toxiques.

La solution ? Munissez-vous de petits cendriers de poche !


Source : OMS, laboratoire cantonal vaudois.
Lu dans l’Écolomag num. 14 (décembre 2009)