Si, si, c’est possible ! Un gouvernement reconnait la nature comme un être vivant à part entière et lui donne des droits.

Ça se passe en Bolivie. Le gouvernement a adopté la « loi de Mère Nature » qui lui reconnait 11 droits originaux, dont notamment :

  • le droit à la vie à exister ;
  • le droit à ne pas être pollué ;
  • le droit de continuer les cycles de vie et les processus naturels, indépendamment des transformations humaines.

Il se passe pas mal de choses exemplaires en Amérique du Sud, malheureusement trop peu médiatisées chez nous.

Source : The Guardian