La viande est produite au détriment des plus pauvres. Une grande partie des terres cultivées qui servait à nourrir les plus déshérités est aujourd’hui déviée vers la nourriture pour le bétail. [...]

En mangeant de la viande, nous ne faisons qu'affaiblir notre capacité à nourrir la population humaine, en constante augmentation.

Sans parler du fait que la production intensive de viande requiert l’usage de fertilisants synthétiques, d’engrais, d’eau et d’énergie fossile pour le transport. 1 Kg de bœuf a comme effet secondaire l’émission de 24 Kg de CO2. Alors qu’1 Kg de céréales en émet moins d’1 Kg.

Quant à nos besoins en protéines, c’est le 1er argument justifiant cette production excessive de viande, nos besoins en protéines sont en réalité parfaitement garantis par une nutrition équilibrée ; tous les végétariens vous le diront. »

La solution n’est pas d’arrêter de manger de la viande. Mais il faut être conscient de ce que ça implique. Et peut-être commencer par faire des repas végétariens de temps en temps ?

Moi-même, je n’imaginais pas faire un seul repas sans viande ou poisson, il y a encore un an (ah... la culture alsaco-charcutière...) Je fais aujourd’hui environ 2 repas végétariens sur 3. Il faut savoir que le mélange céréales + légumineuses apporte les protéines manquantes. Je vous jure que c’est très bon, plus sain et moins cher !

Liens :