Apaisé par la nature environnante, bercé par le chant joyeux des oiseaux, charmé par le délicat clapotis de la rivière, surpris par les visites ininterrompues de mes infatigables voisins les insectes, je prends doucement possession de mon nouveau logement, à Niedernai.

Je ne résiste pas à l’envie de vous dévoiler la vue qui enchante mes matins...

Vue depuis ma fenêtre


À voir aussi : Chez wam