J'ai halluciné en entendant Jean-François Kahn dénoncer la censure politique dans les médias français.
Pourquoi ? Parce que les principaux médias nationaux appartiennent à des grands groupes financiers (TF1 à Bouygues, Figaro à Dassault, Europe 1 à Lagardère, Libération à Rothschild...).

Jean-François Kahn s'est exprimé en tant qu'invité de l'émission Le zapping de France Inter du 30/09/2006 : écouter l'extrait


Exemples cités :

  • pub Télérama ironisant sur Nicolas Sarkozy... interdite dans le métro !
  • pub radio évoquant le voyage de Sarkozy aux États-unis... interdite !
  • journaliste à l'origine d'une enquête sur Cécilia Sarkozy... viré !
  • le ministre de l'Intérieur brièvement critiqué par Yannick Noah dans une interview... censuré !
  • sondage pour le journal La Tribune défavorable à Sarkozy... supprimé !
  • Sarkozy téléphone au nouveau propriétaire de Libération pour lui dire quel patron ne pas nommer !
  • avant d'engager une journaliste politique, le directeur de Europe 1 demande son avis au ministre de l'Intérieur...

Sans forcément s'alarmer, je pense qu'il est bon d'en être conscient.


Pour approfondir : La forêt des médias français : leurs propriétaires, leurs liens avec le monde politique.

Important : ce billet traite de médias, pas de politique !